Propos recueillis par Antoine Daniélou le 11 janvier 2017

Bonjour Thierry Paul Valette, Merci de nous avoir accordé cette interview, pourriez-vous vous présenter à nos internautes ?

Normand d’origine, j’ai aujourd’hui 40 ans, je me suis installé sur Paris il y a une vingtaine d’années, afin de pouvoir exercer mon art et mon métier.

Après des études de droit je me suis lancé dans une activité d’antiquaire qui m’a assurée un salaire et grâce à laquelle j’ai pu pratiquer avec une grande liberté l’art de la poésie et de la peinture.

Mes débuts de comédien au Cours Florent, m’ont rendu totalement accro au théâtre et à la scène. Je me suis donc mis à écrire des poèmes qui ont ensuite été adaptés sur la scène mais également transcrits en peinture.

Des pinceaux plein les doigts, j’ai commencé à peindre des natures mortes, des paysages…et même à exposer en province quand l’occasion se présentait.

Puis une liaison amoureuse va complètement bouleverser ma façon de voir les choses et de pratiquer mon art…

D’où vous vient cette inspiration ?

“Les femmes !!!”

Aujourd’hui nous vivons dans un monde abîmé, violent, où la douceur n’a plus sa place et où les couleurs ne sont que ténèbres… Et bien moi je souhaite remettre cette douceur au centre de mon univers. La femme incarne parfaitement cette douceur.

“La douceur chez une femme c’est la base”

Je suis un amoureux de la vie, un amoureux des femmes et de la beauté de ce qui nous entoure… De plus la femme représente l’unicité, en effet lors d’une relation ce qui compte pour une femme c’est d’être UNIQUE aux yeux de son amant.

Pourquoi peindre des oeuvres en mosaïques?

Je ne sais ni peindre, ni dessiner, et le fait de découper mes oeuvres de cette façon, m’ont permis de maîtriser la peinture, d’offrir un travail structuré…

“J’aime que les choses soient parfaites et alignés”.

La peinture et la poésie sont des arts où les règles sont absentes et moi j’ai besoin de règles donc je m’en suis créé.

Avez-vous des techniques de peinture particulière ?

Je travail au feeling, je vais donc utiliser un mélange de gouache et de peinture acrylique en fonction du rendu que je souhaite obtenir.

“Je suis daltonien, donc je ne vois pas les couleurs comme tout le monde”

Voilà pourquoi mes oeuvres sont très colorées, la peau de mes personnages est souvent jaune voir orange, cela renforce les contrastes, les nuances, et cette technique me permet de rendre mes tableaux vifs et vivants !

Et surtout de découvrir une véritable sensibilité qui se dégage de mes toiles.

Vivez-vous de votre Art ?

“Non car je ne vends pas mes oeuvres”

Vous refusez de vendre?

“Je ne fais pas ça pour l’argent ! L’objectif serait alors différent, de plus il y a mon âme dans ces tableaux et ces poèmes. Je ne pourrais vendre une partie de mon âme.”

Thierry Paul Valette vit aujourd’hui de son métier d’antiquaire qu’il développe à la fois sur Internet et dans les salles des ventes comme Drouot…

Qu’est ce qui est le plus gratifiant à vos yeux ?

“Le rapport entre mes poèmes et mes toiles”

Thierry Paul Valette est un artiste entier. Il arrive à lier ses poèmes dans ses futures peintures. Il a réalisé un recueil de poème à Lisieux , “L’unique”.

Trois d’entre eux se sont ensuite reflétés dans un triptyque au nom intriguant :

  • Entraille,
  • Soumise,
  • l’Unique,

Ces poèmes retracent une histoire d’amour “à la Shakespeare “ au style Roméo & Juliette, le tout dans un décor explosif de couleur de vie et d’évolution de ses personnages qui se déclinent de la Reine à la servante.

Quel est votre rêve d’artiste?

“D’être libre ! et de le rester “.

Vivre c’est rêver, Je veux vivre ma peinture, la vivre avec l’amour de ma vie.

Vous sentez-vous isolé ou pensez-vous qu’il existe suffisamment de structures pour vous exprimer?

Thierry Paul Valette ne passe pas par des galeries car il refuse de vendre ses oeuvres.

En revanche il nous confie qu’à Paris les lieux d’expositions sont nombreux et facile d’accès (Hôtels restaurants…) ; il en profite donc pour organiser de rares expositions où son réseau se déplace avec intérêt du fait de l’unicité de ces évènements.

Pensez-vous que les les artistes exercent un rôle social en France?

“Oui ils l’ont”

Thierry Paul Valette est un artiste engagé sur plusieurs sujets importants mais trois ressortent vraiment :

  • Défenseur de la femme
  • Fervent activiste contre le danger des réseaux sociaux
  • Aider les malades d’Alzheimer

Cet homme a été élevé par deux femmes, sa grand mère et sa maman, qui lui ont inculqué de belles valeurs. Il pense qu’une femme a le droit de plaire, d’être belle et sexy.

Il a été ambassadeur du Salon de la Femme de 2016 et se bat pour la libération sexuelle de la femme.

Voilà pourquoi nous retrouvons dans ses tableaux des femmes aux bras longs et fins, leur donnant ainsi la grâce et la langueur de danseuses.

Fasciné par la culture et la femme orientale, il souhaiterait de tout coeur une réconciliation entre l’orient et l’occident sur la  libération des droits des femmes.

Sa prochaine exposition “OUTRAGE” aura lieu au mois de Mai 2017  dans lequel il dénonce l’intégrisme religieux et le muselage de la femme.

Il est également un fervent activiste contre les dangers des réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) et sur le fait que ces plateformes transforment ses utilisateurs en personnes narcissiques, totalement tournés vers eux-mêmes et leur petite personne et surtout du danger de ne plus faire la différence entre le virtuel et le réel.

Thierry Paul Valette a fait une première action concrète en 2016 : Chargé d’une croix sur laquelle il a cloué des vieux téléphones portables, il a parcouru à pieds le chemin de Lisieux à Paris en 10 jours. Il estime que ces vies inventées sur les réseaux sociaux, à terme, poussent les internautes à la dépression.

“Chacun porte sa croix sans le savoir”

Aujourd’hui il organise une marche entre Paris et Rome sur un trajet de 1 500 kilomètres pendant 3 mois. Son objectif est de rencontrer le Pape François à qui il a envoyé une demande d’audience privée.

“Il y a un véritable manque d’écoute de la part des pouvoirs publics, Le Pape a un discours qui porte beaucoup plus.”

Un dernier point que vous souhaiteriez nous faire partager?

“Oui, sur la poésie”

L’Homme s’échange des poèmes depuis des siècles. Notre artiste souhaite qu’il y ait une liaison totale entre ses tableaux et ses poèmes.

“Je peins avec les mots et je les mets en couleur. J’aime avoir un sentiment similaire lorsque je lis un poème ou regarde la toile qui est liée. Un beau poème c’est un beau tableau, cela doit faire rêver… Le Rêve on en a tous besoin!!”

Je travaille à la création d’un recueil de poésies sur le thème d’Alzheimer, nous allons donner la parole aux malades.

De la création du poème à la peinture, tout sera réalisé en commun.

Pour finir, je pense que le rôle social que nous avons n’est pas un privilège des artistes musicaux, nous avons tous un rôle humanitaire à jouer dans cette société !!

“Je suis un révolté”

Vous combattez les réseaux sociaux mais vous acceptez notre interview… Vous savez qu’Artiste du Monde est également un réseau social?

Oui mais votre réseau à la différence de Facebook et de Twitter n’encourage pas au narcissisme ou la création d’une vie éphémère. Vous êtes là pour nous aider à nous faire connaître et ouvrir un autre regard aux internautes sur l’art et la culture.

C’est d’ailleurs grâce à Caroline Faindt que je vous ai connu.

Artiste du Monde

Nous en sommes ravi et vous souhaitons beaucoup de réussite dans vos différents projets.

Propos recueillis par Antoine Daniélou le 11 janvier 2017

Thierry PAUL VALETTE – Artiste Peintre & Poète

La vie à fait de moi…

Je suis un enfant au visage souriant,

Aux cheveux qui chantent dans le vent.

Cet enfant au regard émouvant,

Aux larmes qui regardent loin devant.

Que je sois venu au monde différent

Je n’en demeure pas plus un mutant.

Que le monde m’ai rendu moins attirant

Je n’en demeure pas moins important.

Je ne connais ni le bleu lointain de l’azur

Qui crépite le soir jusqu’au clair de lune,

Ni meme la couleur de mes blessures

Qui saignent chaque jour aux pieds des dunes.

Je ne connais ni le pourpre enrobé de tes lèvres

Qui m’embrasse tendrement,

Ni leurs éclats de miel et d’argent

Qui scintillent au noir obscur de mes rêves.

La vie à fait de moi ce non voyant,

Et ne connais que la couleur de ton coeur,

Mais de toi la plus belle des mamans

Qui a toujours su rassurer mes pleurs.

Thierry Paul ValetteLa vie à fait de moi...

Parce qu’il était une fois Alzheimer, parce qu’ils sont des hommes et des femmes, parce-que demain cela peut être nous

Te souviens tu ?

Tu souviens tu du petit Nicolas,

De cet enfant à la peau chocolat,

Que tendrement dans tes bras

Tu croquais d’un air si délicat ?

Te souviens tu de ses larmes,

De tes rires de jeune femme,

De ton coeur qui s’enflamme

À ses pas sur le macadam ?

Tu souviens tu de tes baisers,

Que par miliers tu deposais,

Sur les joues de cet écolier

Doucement chaque soir d’été ?

Cet écolier que tu appelles monsieur,

Que tu regardes d’un air malheureux,

Parfois même si vide et dangereux,

Est pourtant ce que tu as fait de mieux.

Et parce-que s’est arrêté le temps,

Que désormais tu ne sais plus quand,

Alors je te le dis bien tristement

Maman, c’est moi ton fils ton enfant.

Thierry Paul ValetteParce qu‘il était une fois Alzheimer , parce qu’ils sont des hommes et des femmes, parce-que demain cela peut être nous